La troubade

Troubade et régénération 2022

Au regard des conditions liées au COVID-19, la Trobada et la régénération ne pourront peux être pas s'organiser au sein du refuge des Cortalets.

L’édition 2022 de la Trobada à pied au Canigó pourra être contrainte par le contexte sanitaire
 
Cette année encore, l’organisation de Trobada del Canigó (18 et 19 juin) pourra être contrainte par le contexte sanitaire. Pour savoir ce qu’il sera possible de faire, quelques informations…
 
Une fête, trois temps forts
Ces manifestations s’inscrivent dans le cadre des fêtes de la St Joan (fête nationale des Pays Catalans). Depuis 1955, de l’emblématique sommet du Canigó est descendue la Flama del Canigó avec laquelle est embrasé l’ensemble des feux de la St Joan, la nuit du 23 juin. La fête se déroule en 3 temps :
  • La Trobada del Canigó (18 et 19 juin) qui se célèbre le week end avant la St Joan et dont la finalité est de monter au sommet du Canigó des fagots de bois portés par tous les habitants des diverses contrées des Pays Catalans.
  • La Regeneració (22 juin), qui consiste à monter au pic du Canigó la Flama del Canigó, conservée toute l’année au Castillet à Perpignan pour y être régénérée. La flamme est ainsi distribuée à toutes les personnes présentes pour être redescendue en piémont. Pour ceux qui ne peuvent monter au pic, la flamme peut être récupérée à Villefranche–de-Conflent à compter du 23 juin au matin (vers 11h).
  • La nuit de la St Joan (23 juin), au cours de laquelle sont allumés avec la Flama del Canigó régénérée, les feux des villages des Pays Catalans.
 
La Trobada à pied avec les ânes de bât n’aura peux être pas lieu
Comme pour l’édition 2020, Canigó Grand Site sera peux êtret contraint, en raison des restrictions liées à la situation sanitaire et relative aux rassemblements sur l’espace public de ne pas organiser la montée conviviale et festive à pied avec des ânes de bât pour rejoindre le site des Cortalets.
 
Un appel à la responsabilité des Trobadistes individuels
Les trobadistes individuels qui souhaiteraient se rendre à pied, en vélo ou à cheval sur le site des Cortalets pour monter leurs fagots au sommet du Canigó peuvent toutefois le faire, dans le respect de la tradition et des règles suivantes :
  • strict respect des règles sanitaires en vigueur (en extérieur comme à l’intérieur du refuge),
  • respect du couvre-feuxsi il y a,
  • prise en compte de la capacité d’accueil restreintes et des conditions d’exploitation du refuge des Cortalets contraintes par la situation sanitaire (52 couchages au lieu de 112 en 2020, désinfections régulières, accès limité aux toilettes, distanciation sociale, prise de repas uniquement sur réservation,…),
  • respect de la sensibilité environnementale et paysagère du massif reconnu Natura 2000 et site classé (respect des place à feux, redescente des déchets, propreté du site, bruit, …).
NB : dans ce contexte, les modalités d’organisation de la régénération de la flamme restent encore à définir par les parties prenantes en lien avec les autorités.
 
--

la montée des fagots

la montée des fagots